Vincent Clerk, chez Maersk depuis 22 ans, promu à la direction générale de la ligne régulière et des terminaux. ©APMoller

 

Contraint au remaniement après des départs en cascade, le groupe danois a recomposé sa direction générale. Vincent Clerc est nommé au poste de CEO de sa division Ocean and Logistics (activité des lignes régulières) tandis que Henriette Hallberg Thygesen arrive à la tête du département Towage et Manufacturing (services portuaires). Le groupe se dit prêt désormais à accélérer.

A.P. Moller - Maersk avait plusieurs postes stratégiques à pourvoir, après les départs successifs du directeur général adjoint, du directeur d’exploitation Søren Toft, nommé depuis à la tête de la ligne conteneurisée de l’italo-suisse MSC, et de la directrice financière Carolina Dybeck Happe, « recrutée » en janvier 2019 mais qui rejoindra dès janvier 2020 General Electric. Le CEO Soren Skou, lui en poste depuis 2016, a dévoilé la nouvelle mosaïque d’un nouveau directoire. En confiant des postes clés à des profils de la maison. 

Directeur commercial (Chief Commercial Officer) depuis 2015 et président de la filiale logistique Damco avec la mission de déployer des solutions sans couture aux clients (transport de porte-à-porte), Vincent Clerc, entré chez Maersk début 2012, devient CEO d'Ocean and Logistics, la division éminemment stratégique du groupe mais sans doute sous la supervision contrôlée du CEO. Henriette Hallberg Thygesen, ex-« patronne » de la filiale remorquage du groupe Svitzer basée à København, a rejoint Copenhague en tant que CEO de Towage, Manufacturing & Others, où elle sera responsable de toutes les activités dites « indépendantes ».

Une direction générale à 5 moins 1 (une)

« Ces dernières années ont été consacrées à la transformation d'un groupe qui était diversifié pour séparer les activités Énergie, exploiter les synergies entre terminaux et la ligne régulière avec l'acquisition de Hambourg Süd, et construire un avantage compétitif grâce à la technologie et aux solutions numériques en vue d'optimiser les opérations et créer plus de valeur pour les clients », justifie dans un communiqué Søren Skou. Le Danois s’est en effet délesté de ses actifs liés au forage pétrolier (Maersk Drilling) et a restructuré l’organisation en agrégeant les activités des terminaux portuaires et de la ligne régulière au sein d’une même entité. Opération visée : création d'un géant de la logistique maritime.

 « Nous avons achevé avec succès les premières phases de notre transformation, assure pour sa part Jim Hagemann Snabe, président du conseil d'administration, A.P. Moller - Maersk. Avec la nouvelle structure et l'arrivée d'Henriette Hallberg Thygesen au sein de la direction générale, Søren Skou et son équipe sont prêts à franchir les prochaines étapes de la transformation, en se concentrant pleinement sur la valeur client, en renforçant nos capacités de livraison de bout en bout et en créant une croissance rentable. »

Les deux autres membres de la direction générale sont Morten Engelstoft, directeur général d'APM Terminals et Carolina Dybeck Happe, CFO de A.P. Moller - Maersk, mais dont les jours sont comptés.

Adeline Descamps

 

Sur le même sujet