À l'occasion de sa conférence annuelle qui se tient à Séoul jusqu’au 15 septembre, l'Union internationale des assurances maritimes (IUMI) a fait état d'une amélioration mais qu’elle ose à peine nommer du fait de la volatilité de la conjoncture. L’éolien offshore pourrait devenir une ligne d’assurance maritime importante. La décarbonation introduit de nouveaux risques pour les assureurs.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet