Confirmation de l’intérêt qu’elle suscite. La société française qui conçoit, fabrique et commercialise un système de propulsion éolienne, vient de lever 10,5 M€ auprès d’Ocean Zero, de Bpifrance et de Mer Invest. Cet apport doit assurer la phase d’industrialisation et la commercialisation de ces voiles rigides qui visent les navires marchands et les yachts.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous