Le groupe Bolloré a annoncé le 1er décembre avoir obtenu les autorisations réglementaires qui conditionnaient la cession à MSC de ses activités de transport et logistique en Afrique pour 5,7 Md€. MSC devient d’un jour à l’autre un colosse portuaire en Afrique, où la manutention portuaire est de plus en plus une affaire d’armateurs. Décryptage sur le portefeuille de cessions, en volume et en valeur, et sur les investissements réalisés, en cours et à venir.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous