Avec le Brexit, le marché britannique risque de se fermer aux producteurs français de sucre et avec lui les 15 % qu'il représente dans leurs exportations. Le salut pourrait cependant venir, au moins pour 2021, du marché mondial qui atteint un déficit record de 3,5 Mt de sucre.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet