La Commission européenne estime à 61,2 € le préjudice subi par Brittany Ferries durant la crise sanitaire et vient de notifier à la France qu’elle pouvait accéder à cette compensation qui ne contrevient pas aux règles sur les aides d’État. La somme est bien en-deçà de la facture adressée par le coronavirus à la compagnie bretonne.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous