Le covid n’est pas le seul responsable du dérèglement de la chaîne d’approvisionnement mondiale. Tensions géopolitiques, dérèglement climatique, alliances maritimes, pénurie de main d’œuvre... affolent l’industrie maritime depuis deux ans. Les conséquences ont été débattues à l’occasion de la sixième conférence des opérateurs portuaires européens organisée par leur fédération européenne, la Feport.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous