Aucun des sept services spécialisés entre la Chine et le Moyen-Orient n'offre actuellement de liaisons hebdomadaires. Au 14 septembre, seuls 29 navires étaient déployés sur ces services. Près de la moitié des traversées doivent être en conséquence annulées. La congestion n’est pas la seule responsable.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous