381 porte-conteneurs totalisant 3,44 MEVP, soit plus que la capacité alignée par les 540 navires de CMA CGM, ont été inscrits dans les plannings des chantiers navals depuis janvier. Cette donnée est à mettre en regard avec les 619 porte-conteneurs dont la livraison est attendue d’ici 2024. L’intérêt pour les grandes unités s’émousse. La prise en compte des impacts climatiques par les exploitants de flotte n’est pas encore visible.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous