L’opérateur chinois de terminaux portuaires et le manutentionnaire allemand ont convenu d’un accord octroyant à CoscoSP 35 % des parts de l’un des terminaux gérés par l’allemand à Hambourg. Si la transaction était validée par Bruxelles, Cosco renforcerait son ancrage en Europe du Nord et prendrait pied dans un port où un seul transporteur maritime a investi. Un tour de force.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous