©Port de Dunkerque

 

Le port des Hauts-de-France figurait jusqu’à présent sur la liste des escales de la FAL3 de CMA-CGM. Il accueillera désormais les escales de la FAL1, la ligne Europe-Asie desservie par les plus gros porte-conteneurs de l’armement français. Le terminal des Flandres compte depuis avril dernier deux nouveaux portiques géants.

« Le FAL1, service emblématique de CMA CGM, revient à Dunkerque-Port. » Le 15 mai, le Grand port maritime de Dunkerque a annoncé qu'il sera désormais desservi par le service phare de l’armement français : French Asia Line 1 (FAL1). Les navires de plus de 20 000 EVP d’Ocean Alliance (CMA CGM, Evergreen, Cosco et Oocl) vont donc y faire escale en provenance de Chine (Xingang Tianjin, Ningbao, Shanghai et Yantian), de Corée et de Singapour.

Desserte par de plus gros navires

Le CMA CGM Georg Forster, porte-conteneurs de 17 700 EVP construit en 2015, a été le premier navire à escaler à Dunkerque après cette réorganisation des services et s’est présenté au terminal des Flandres le 12 mai. Le service FAL1 utilise par ailleurs des porte-conteneurs d’une capacité plus importante, les Jean Mermoz, Antoine de Saint-Exupéry et Louis Blériot, qui affichent 21 000 EVP.

Dunkerque est relié à l’Asie en direct depuis 2008 et la mise en place d’une escale sur la ligne FAL3 de CMA-CGM, qui utilisait à l’époque des navires de 6 500 à 8 500 EVP. Ceux du service FAL1 y ont aussi fait escale entre 2017 et 2019. Depuis, le port du Nord de la France était à nouveau desservi par FAL3, avec des navires de 15 000 à 17 000 EVP. Pour CMA-CGM, il ne s’agit donc pas à proprement parler d’une création d'escale qui serait liée à un accroissement de la demande de transport dans l’hinterland de Dunkerque : le port sera simplement desservi par de plus gros navires, dans le cadre d’une réorganisation liée à la gestion par les armements de leurs escales dans les différents ports, sans que cela ne change le service offert ni les temps de transit entre l’Asie et l’Europe.

Dunkerque : Le trafic 2019 porté par le GNL et les conteneurs

Plus grands portiques en France

Le terminal des Flandres, qui a fait l’objet d’une extension livrée en juin 2019, affiche un linéaire de quai de 1 900 m, dont 1 000 m dragués à une profondeur de 17,3 m. Cela permet à deux porte-conteneurs géants de 400 m d’y être amarrés simultanément. Surtout, ce terminal dispose depuis début avril de deux nouveaux portiques complètant l'outillage pour opérer les navires de plus de 20 000 EVP, qui peuvent désormais être traités avec six portiques déployés simultanément.

Construits en Chine par ZPMC, les deux nouveaux portiques sont arrivés au terminal des Flandres le 3 avril dernier. Leurs caractéristiques en font les plus grands actuellement exploités dans les ports français : masse de 1 700 t, hauteur sous spreader de 54 m et portée de 67 m. Des dimensions qui les rendent aptes à manutentionner, par exemple, les conteneurs à bord des navires de 23 000 EVP propulsés au GNL de la série du CMA-CGM Jacques Saadé, qui seront utilisés sur le service FAL1 à partir de juin prochain.

Étienne Berrier

Sur le même sujet