Les récoltes de 2020 avaient été plus que décevantes, toute la filière céréales comptait sur celles à venir pour effacer les mauvais résultats de la dernière campagne même si les pluies n’avaient pas atteint l’abondance souhaitée. Patatras ! Les douze jours de gel de début avril, l’un des pires épisodes de la décennie, sont venus doucher les espoirs.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous