Avec 54 MEVP, le marché conteneurisé européen n’a pas échappé à la contraction en 2020. Un recul plus fort à l'import qu'à l'export. Quant aux taux de fret, ils se sont montrés très volatils avec une très forte hausse en provenance d'Extrême-Orient. Décryptage.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous