Une audience s’est tenue à Londres dans le cadre du dossier Ever Given . Le propriétaire et l’armateur, qui n’ont pas souhaité commenter, ont demandé une suspension de toute réclamation pendant deux mois afin d’avoir plus de visibilité sur les demandes d’indemnisation.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous