L'Ever Charming est un des 28 bangkokmax. Il a été livré à Evergreen en juin. ©DR

La compagnie taïwanaise, à l’initiative de nombreuses commandes ces derniers mois, serait en passe de signer avec un constructeur chinois pour vingt-quatre feeders. Il s'agirait alors de la plus grosse commande de feeders jamais passée par une compagnie maritime de la ligne régulière.

Selon Alphaliner, l’armateur taïwanais serait en négociation finale avec le chantier naval chinois CSSC Huangpu Wenchong Shipbuilding pour la construction d'environ vingt-quatre feeders d'une capacité de 1 800 à 3 200 EVP. La commande comprendrait une douzaine de navires de 2 300 et 3 200 EVP, ainsi que deux bangkokmax de 1 800 EVP. La valeur totale de la commande est estimée à plus de 1 Md$.

Si l’information est confirmée par l’armateur, il s'agirait de la plus grosse commande de feeders jamais passée par une compagnie maritime de la ligne régulière. Elle viendra s'ajouter au carnet de commandes déjà très garni d'Evergreen qui, avec 671 422 EVP répartis sur 67 navires, rivalise avec MSC (901 818 EVP et 52 navires) selon les données d'Alphaliner mises à jour le 7 septembre. Son carnet de commandes représente près de 51 % de sa capacité en exploitation.

Deuxième acheteur mondial de navires neufs

La compagnie taïwanaise Evergreen est en effet à l’initiative de nombreuses commandes ces derniers mois. La société a douze porte-conteneurs de 24 000 EVP en commande (avec les deux dernières passées en juin), dont les premiers devraient être livrés en 2021 et 2022. Le premier, l'Ever Ace, une unité de 23 992 EVP, vient d’être livré. Avec ses 28 EVP, il détrône du titre de plus grand porte-conteneurs mondial la dernière série des 24 000 EVP de HMM.

Fidèle aux bangkokmax

Le transporteur taïwanais est par ailleurs engagé dans un programme de construction de 28 bangkokmax. 

Ces porte-conteneurs composent une flotte à part, de quelque 200 unités, qui opèrent principalement en Asie. Ils tirent leur appellation du fait que leurs caractéristiques techniques leur permet accéder aux terminaux de Bangkok situés sur le fleuve Chao Phraya. Quelles que soient les conditions du marché, ils sont généralement affrétés à des taux supérieurs aux autres porte-conteneurs, surtout sur les trafics (Bangkok, Chittagong, etc.) où ils peuvent tirer le meilleur parti de leurs spécificités.

La septième compagnie de la ligne régulière dispose à ce jour d’une flotte de 203 navires dont 116 en propriété totalisant une capacité conteneurisée de 1,39 MEVP. Au deuxième trimestre, l’entreprise taïwanaise a déclaré un bénéfice net de 108 M$ après deux trimestres de pertes nettes.

A.D.