©Grimaldi

Desservant déjà le port irlandais avec son service Euromed, l’armateur napolitain Grimaldi lance une liaison directe entre l’Irlande et Anvers, qui constitue son hub en Europe du Nord.

À la suite du Brexit, les armateurs européens multiplient les liaisons directes entre l’Irlande et le continent pour éviter le landbridge à travers l’Angleterre et le pays Galles. Dernier exemple en date : le groupe italien Grimaldi qui va mettre en place dans les prochains jours une navette ro-ro entre Anvers et Cork, le principal port de la côte sud de l’île. L’armateur napolitain place sur cette liaison un navire de 200 m de long et 26 m de large : Eurocargo Bari qui effectuera deux allers-retours par semaine.

Grimaldi dessert déjà l’Irlande depuis près de vingt-cinq ans. Son service ro-con Euromed qui relie l’Europe du Nord à la Méditerranée, fait notamment escale à Anvers et Cork, l’armateur y disposant de son propre terminal roulier à Ringaskiddy.

Mieux connecter l’Irlande

La mise en place d’une liaison directe entre Cork et Anvers permet cependant à Grimaldi de mieux connecter l’Irlande au port flamand qui constitue son principal hub en Europe du Nord et où aboutissent ses lignes deeepsea en provenance d’Afrique de l’Ouest, de Russie, d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud.

Directeur général de l’armement italien, Emanuele Grimaldi souligne que ce nouveau service intervient à « un moment charnière pour les importateurs et exportateurs irlandais, qui sont contraints de réaligner leurs chaînes d'approvisionnement sur un modèle plus euro-centré ». Le groupe prévoit déjà de renforcer son offre « dans un avenir proche » par l’ajout de nouvelles capacités sur la ligne directe Cork-Anvers. Immatriculé sous pavillon italien, Eurocargo Bari est un navire construit en 2012, qui offre 3 850 m linéaire de garage pour le transport de voitures ou de camions.

Étienne Berrier