CH / Plusieurs motifs de satisfaction pour le port allemand. Le conteneur revient en force et les travaux sur l’Elbe, qui le rendent accessible aux très grandes unités, lui ont permis de réceptionner 107 mégamax en six mois. Aussi, Hambourg prouve une nouvelle fois sa capacité à desservir en profondeur les bassins de consommation de son arrière-pays grâce au rail.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous