Après avoir évoqué l’éventualité en début d’année, mise en sommeil ensuite et enfin avoir reconnu en septembre avoir consulté plusieurs chantiers navals, l’armateur allemand se fixe. Il passe commande au chantier naval sud-coréen DSME de six porte-conteneurs de 23 500 EVP hybrides avec GNL.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous