Hapag-Lloyd, qui vient de prendre le secteur par surprise en annonçant l’acquisition du spécialiste de l’Afrique NileDutch , un des derniers indépendants sur le continent, confirme les résultats intermédiaires qu’il avait présentés en janvier dernier et projette une meilleure fortune en 2021.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous