Lors de la présentation du Blueprint 2022 de la société à Séoul le 26 octobre, la compagnie maritime sud-coréenne a fait part de son objectif à 2022 : porter sa capacité à 1 MEVP et afficher un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards de dollars d'ici 2022.

C.K. Yoo, le PDG de Hyundai Merchant Marine, n'a pas fait dans la demi-mesure en déclarant sans complexe que la société ambitionnait d'atteindre un chiffre d'affaires de 10 Md$ par an d'ici 2022 et de porter sa capacité de transport annuel à 1 MEVP. Le 10e transporteur maritime mondial par sa capacité (409 000 EVP, 1,8 % de parts de marché mondial) a également annoncé qu'il prévoyait de finaliser l'acquisition de participations dans Hyundai Pusan New Port (HPNT) d'ici la fin de cette année. Il avait vendu le terminal dans le cadre de sa restructuration en 2016.

Au début du mois, l'armateur sud-coréen a encaissé 883,8 millions de dollars suite à l'émission d'obligations, qui seront acquises à parts égales par la Korea Development Bank, le principal actionnaire et créancier de l’armateur, et par la Korea Ocean Business Corp, l’entité créée en juillet pour piloter et soutenir la relance de l'industrie navale en Corée du Sud.

Fin septembre, HMM a commandé 12 méga navires de 23 000 EVP et huit de 15 000 EVP, qui devraient être livrés à partir de 2020. Soit au total une capacité supplémentaire de 396 000 EVP. Le sud-coréen possède à ce jour une flotte de 70 navires dont 10 en propriété. 

--- A.D. ---

 

Sur le même sujet