Que valent les nouvelles promesses de réduction des émissions de gaz à effet de serre ? Que signifient les omissions des principaux pays pollueurs absents des négociations internationales sur le climat ? Les armateurs de vraquiers et de tankers devraient encore pouvoir compter sur le transporter de charbon et de pétrole pendant quelques années.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous