Le principal actionnaire de l’armateur belge de tankers Euronav a acquis des actions supplémentaires si bien que sa part au capital s’établit désormais à 23,99 %. La société détenue par la famille anversoise d’armateurs Saverys est formellement opposée au projet de fusion avec l’autre grand du secteur, Frontline. Ses prises de participations successives visent à entraver l’opération.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous