Si les transporteurs maritimes tiennent la corde en termes de prix et de capacités jusqu’à la fin de l’année, ils sont en bonne voie pour offrir au secteur conteneurisé une de ses plus rentables années avec des bénéfices en milliards de dollars. La bonne fortune des armateurs n’a pas échappé à la Federal Maritime Commission des États-Unis (FMC), en charge de la réglementation du transport maritime ni au ministère chinois des Transports.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous