Le numéro cinq mondial de la ligne conteneurisée encaissé un résultat net de 2,8 Md€ au troisième trimestre contre 252 M€ à la même période il y a un an. Quant à l’environnement congestionné, le transporteur allemand ne s'attend pas à une normalisation de la situation avant la fin du premier semestre 2022 au plus tôt : 5 à 10 % de sa capacité sont actuellement bloqués par l’engorgement des ports.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous