Le Bureau maritime international, qui recense les atteintes au commerce maritime, a signalé un faible nombre d'incidents pour les neuf premiers mois de l'année. Même le Golfe de Guinée, particulièrement meurtrier, a marqué la pause avec 18 agressions de moins que l’an dernier. La Chambre de commerce internationale y voit les effets d’une mobilisation générale en faveur de la sécurité en mer.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous