L’accord des pays du G7 signé le samedi 5 juin à Londres sur l’introduction d’un taux d'impôt mondial de minimum de 15 % contrevient aux politiques fiscales appliquées au transport maritime, et notamment celles qui sous-tendent les systèmes de taxation au tonnage. Des fiscalistes s'emparent du sujet.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous