Comme annoncé mi-septembre , les compteurs s’affolent pour les porte-véhicules. Le marché est enragé, soutient même VesselsValue, qui estime que les massifs navires vont atteindre les 150 000 $/j en 2023 tandis que la valeur des actifs, pourtant âgés, s’envole également. Sous-offre de navires, capacité absorbée par la congestion, demande portée par les véhicules électriques, tout est réuni pour que le secteur enregistre la plus grande hausse de son histoire.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous