En dépit de l’opposition de la Clean Arctic Alliance, qui s’était bruyamment exprimée en amont du MEPC 76, le projet d’amendement à l’annexe I de MARPOL sur l’emploi du fuel lourd en Arctique a été approuvé en l’état. L’ONG ne désarme pas pour autant.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous