La congestion portuaire mondiale continue d’opérer, en ricochet, sur les programmes des porte-conteneurs. Selon les données de Sea-Intelligence portant sur le mois de septembre, la fiabilité des horaires reste à son point bas. Deux navires sur trois étaient en retard sur leur programme. Un délai de plus de sept jours.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet