Les marchés pétroliers s’apprêtent à vivre le plus grand changement jamais observé dans les flux commerciaux mondiaux alors que près de 3 millions de barils par jour de pétrole brut et de produits russes seront détournés de l'Europe quand les sanctions de l'Union européenne frappant les importations de brut russe et les produits pétroliers russes entreront en vigueur d’ici décembre et janvier prochains. Le plafonnement du prix du pétrole russe va ajouter du tohu-bohu aux flux.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous