Selon les courtiers, le leader du transport maritime par conteneurs serait en négociation avec des chantiers navals pour la commande d’un (ou plusieurs) porte-conteneurs au méthanol. Il en avait fait mention dès le début de 2021 et confirmé à plusieurs reprises sa mise en service en 2023. Soit sept ans avant 2030, première date clé fixée par l’OMI pour réduire de 40 % les émissions de gaz à effet...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous