L’armateur danois, dont la flotte de porte-conteneurs au méthanol approche les vingt unités, et l’entreprise américaine Carbon Sink, qui produit actuellement de l’éthanol, ont signé un protocole d’accord en vue de produire du méthanol vert aux États-Unis. La première unité sera implantée au sein d’une usine de bioéthanol existante avec une capacité de production d'environ 100 000 t par an, totalement réservée par Maersk. Démarrage prévu en 2027.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous