La guerre en Ukraine, la crise énergétique en Europe, l’inflation galopante, la récession mondiale imminente, le pouvoir d'achat des consommateurs érodé…n’ont pas eu de prise sur les résultats financiers d’A.P. Møller – Maersk au troisième trimestre. Le groupe de transport et logistique enregistre à nouveau des niveaux d’activité « extra-ordinaires ». Mais il revoit très sensiblement à la baisse la croissance de la demande de conteneurs.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous