L’opérateur de ferries a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires et de son bénéfice d’exploitation malgré les conditions de marché. Mais DFDS tire l’essentiel de ses revenus du fret et de la logistique alors que le trafic passagers touche le fond. Pour assurer sa croissance organique dans les prochains mois, le danois parie sur une stratégie d’offre.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet