Il en est question depuis 2017. L’opération, par laquelle le numéro deux mondial du transport de conteneurs doit devenir actionnaire de la société génoise exploitant des Con-ros, parvient cette fois à sa conclusion finale. Les accords financiers sont désormais complètement ficelés et les autorisations réglementaires obtenues.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous