Une pétition. Des courriers adressés au Premier Ministre. Des appels sur les réseaux sociaux… Alors qu’Annick Girardin a annoncé le 11 septembre qu'elle allait rencontrer le 15 septembre les représentants de Brittany Ferries et de DFDS, la mobilisation redouble pour attirer l’attention sur les difficultés du ferry français.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous