Le PDG de Shipping Angelicoussis Group Ioannis Angelicoussis est décédé à l'âge de 73 ans des suites d'une crise cardiaque.©DR

Après trois semaines de soins hospitaliers, Ioannis Angelicoussis, président d’Angelicoussis Shipping Group, est décédé le 10 avril des suites d'une crise cardiaque. Maria Angelicoussis, sa fille, prend officiellement la tête de l’ensemble des sociétés du groupe après avoir assuré l'intérim au cours des dernières semaines. Elle a rejoint l’entreprise familiale en 2008, associée depuis lors aux décisions du groupe aux côtés de son père.

La famille Angelicoussis a annoncé le décès à 72 ans d’un des grands noms du transport maritime, de ceux que l’histoire maritime « classera » dans  catégorie des grands capitaines d’industrie qu’incarnait une certaine génération. Ioannis Angelicoussis, le PDG d’Angelicoussis Shipping Group, est décédé le 10 avril dans un hôpital d'Athènes, vingt jours après avoir subi une crise cardiaque.

Les funérailles du magnat se dérouleront dans l’intimité en raison des conditions sanitaires, a indiqué la famille qui demande instamment à chacun de ne pas se rendre à la cérémonie. Ses proches ont également enjoint ceux qui voudraient faire parvenir des fleurs ou des couronnes en sa mémoire de préférer un don à l'hôpital général d'État de Nikaia, pour lequel s’était investi l’armateur. Une page dédiée sur le site web a été créée pour recevoir les condoléances.

L’homme de la diversification

Ioannis Angelicoussis est né à Londres en 1948, un an après la création de la compagnie maritime par son père Antonis dans le vrac sec. Il a repris l'entreprise familiale en 1989 à la mort de ce dernier mais avait rejoint le groupe dès 1973. En 1993, il commande les cinq premiers capesize à Hyundai Heavy Industries. À l'époque, il s'agissait des plus grands vraquiers jamais commandés par un armateur grec. Entre 1996 et 2000, il se positionne sur le marché des produits pétroliers et commande des aframax, des suezmax et des VLCC. Le MV Maria A. Angelicoussis, du nom de sa fille, est le premier VLCC de construction neuve livré au groupe par Daewoo en 2000. En 2003, il lance son groupe sur le segment du GNL, commande le premier méthanier, le Maran Gas Asclepius, et fonde Maran Gas Maritime, branche dédiée à la gestion de cette flotte.

©Shipping Angelicoussis Group

Valeur de la flotte de près de 10 Md$

Aujourd'hui, le groupe possède une flotte de 139 navires dont VesselValue estime la valeur à 9,29 Md$ tandis que quinze navires sont en commande pour un montant de près de 2 Md$. En 2020 le propriétaire du groupe a été classé 7e parmi les personnalités les plus influentes du transport maritime mondial par la Lloyd's List. Dans un communiqué, le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis lui a rendu hommage en déclarant que l’homme « avait honoré la tradition maritime de son pays de toutes les manières possibles. Il a conquis les océans, hissant le drapeau grec sur ses navires. Il a délocalisé la base de ses entreprises en Grèce et a soutenu sa formation maritime. Et il a également aidé le système de santé de notre pays à lutter contre la pandémie par des dons dans la discrétion. »

Maria Angelicoussis, à la barre

Le ministre grec des transports maritimes, Ioannis Plakiotakis, a également salué l’armateur né à Chios comme un « grand Grec » et « figure emblématique de la navigation mondiale ». « John Angelicoussis n'était pas seulement le plus grand armateur grec, il était un pionnier à tous les niveaux », a affirmé pour sa part le vice-ministre des affaires étrangères Miltiadis Varvitsiotis.

« Ioannis Angelicoussis était sans aucun doute un géant, non seulement du transport maritime grec, mais aussi de l'industrie mondiale, a déclaré Esben Poulsson, président de l'International Chamber Shipping, qui le classe parmi les « titans ». « C’était un visionnaire audacieux qui a créé un groupe d'entreprises emblématiques, synonymes de qualité et d'excellence opérationnelle. Il a consacré toute sa vie à l'industrie qu'il a embrassée avec tant de passion, laissant une empreinte durable. »

Maria, la fille d’Angelicoussis qui assurait la fonction de PDG depuis trois semaines, prendra désormais les rênes de la société. Elle est entrée dans le groupe en 2008 et était déjà très impliquée dans les affaires de l'entreprise.

Adeline Descamps