©DR

Le transporteur maritime génevois a annoncé le lancement d'un nouveau service Extrême-Orient - Côte Ouest de l'Amérique du Nord en prévision de la « peak season ».

Commercialisé sous le nom de Santana, la nouvelle ligne débutera fin août et effectuera la rotation entre Yantian, Shanghai, Long Beach, Vancouver, Busan et Yantian  Elle sera maintenue jusqu'à nouvel ordre mais le n° 2 mondial du transport maritime de conteneurs prévoit une forte réduction du fret sur le trafic transpacifique.

MSC n'a pas précisé la configuration des navires qui seront déployés ni l'implication de son partenaire danois Maersk dans l’alliance 2M. Les deux leaders mondiaux ont lancé, début juillet, un service supplémentaire (marque commerciale Sequoia chez MSC) entre la Chine et la côte ouest américaine eb cinq semaines avec cinq navires de 9 650 à 15 000 EVP avec pour escales, Yantian, Ningbo, Los Angeles et Yantian. Ils ont également réinitialisé deux boucles phares du trade transpacifique qui avaient été temporairement suspendues en avril : TP-8/Orient, exploité conjointement avec la singapourienne SM Line qui le commercialise sous le nom de PS1, et TP-11/Elephant de la côte est des États-Unis, exploité dans le cadre d'un partenariat avec l’israélienne ZIM qui le marque ZNF.

La demande de la région transpacifique échappe à tout entendement

Niveau record de 491 500 EVP en août

La capacité hebdomadaire moyenne des navires sur ce marché a atteint un niveau record de 491 500 EVP en août, selon les calculs de Alphaliner. Cette capacité a augmenté de 27 % au cours des trois derniers mois et est de 7 % supérieure à celle du mois d'août de l'année dernière.

Contre tout attente, l'injection de capacités supplémentaires n'a pas empêché les taux de fret d'augmenter, les navires étant remplis. La forte demande de fret a poussé les taux spot entre Shanghai et l’ouest américain à un nouveau record de 3 440 $/EVP ces derniers jours selon l'indice de fret conteneurisé de Shanghai (SCFI).