Le Comité de la sécurité maritime de l'OMI, qui s’est tenu du 4 au 11 novembre, a approuvé une procédure visant à dresser la liste de tous les ports où les changements d'équipage sont possibles. Une petite avancée qui offrira plus de visibilité et de transparence sur les infrastructures et protocoles réellement mis en œuvre par les États du pavillon.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous