Même si la consommation de pétrole devrait augmenter l'année prochaine, les exploitants de navires-citernes ne doivent pas s’attendre à une radicale amélioration, prévient l’association internationale des armateurs, le Bimco.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous