La compagnie transmanche, qui avait annoncé le 17 mars le licenciement, avec effet immédiat, de 800 marins sous contrat britannique, ne sera finalement pas poursuivie. En mars, le licenciement brutal et sans préavis de 800 marins et le remplacement par du personnel étranger dans des conditions d’emploi moindres avait provoqué la consternation et l’indignation Outre-manche et provoqué de vives réactions politiques et législatives. Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, avait réagi en présentant au...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous