En janvier, vingt-trois compagnies de la ligne régulière avaient été réprimandées pour collusion commerciale sur les taux de fret sur plusieurs routes intra-asiatiques. La Korean Fair Trade Commission, l’autorité sud-coréenne de la concurrence, vient de redresser quinze autres transporteurs maritimes pour le même motif. L’administration de Joe Biden, de son côté, a fait de la concentration du marché la cause de toutes les perturbations actuelles. Nouvelle illustration en a été donnée le 10 juin dans une mise en scène du président américain.
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous