Six mois après avoir reçu le feu vert de l'autorité de régulation néerlandaise, Hutchison Ports Netherlands, la société mère de l'opérateur de terminaux à conteneurs ECT a franchi le dernier obstacle sur la voie de la reprise définitive du terminal à conteneurs AMPT-MV1 voisin. Les partenaires sociaux ont récemment approuvé le projet de rachat, ayant obtenu d’importantes contreparties. L’automatisation est pourtant au programme à terme.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous