Pour la première fois depuis plus de dix ans, et même depuis 1997 pour un tel volume, le Brésil, pourtant premier exportateur mondial, a dû acheter du soja aux États-Unis. Dans le même temps, les opérateurs chinois ont d’ores et déjà acquis du soja américain de la récolte de l’automne 2021. Situation tendue sur le marché.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet