Le CMA CGM Brazil fait partie de la série de 11 porte-conteneurs affrétés à CMA CGM©EPS

 

Eastern Pacific Shipping (EPS) a pris livraison du Korea Bay, le cinquième porte-conteneurs d'une série de pas moins de onze néo-panamax que l'armateur non-exploitant de Singapour recevra du chantier naval sud-coréen Hyundai Samho.

La 5e unité de 15 052 EVP, qui sera comme l’ensemble de la série affrété à CMA CGM dans le cadre de contrats à long terme, a été livré à son propriétaire. EPS, contrôlé par le milliardaire israélien Idan Ofer, avait commandé le premier lot de cinq navires en septembre 2017 et tous sont dotés d’une propulsion classique avec scrubbers. En revanche, les six autres unités seront livrées avec une motorisation dual fuel/GNL.

Ce choix, qui impacte l’espace dédié au chargement, explique la différence de  280 EVP. Les cinq premières unités sont officiellement indiquées à 15 052 EVP tandis que les six dernières sont à 14 812 EVP, rappelle Alphaliner. Le Korea Bay a quitté le chantier naval sous son nom affrété de CMA CGM Brazil.

Après soutage en Russie, il rejoindra le service Extrême-Orient – mer Rouge Express 1, une boucle opérée par les partenaires d’Ocean Alliance avec PIL en co-chargement. Dans la série construite par Hyundai Samho, le Famalicao Bay est attendu en décembre sous le nom de CMA CGM Chili. Long de 365,98 m et large de 51 m (20 rangées de conteneurs), le nouveau navire a un port en lourd de 156 900 tpl et est équipé d’un moteur principal MAN-B&W G90ME-C10.5 de 11 cylindres, d'une puissance nominale de 68 640 kW qui autorise une vitesse commerciale allant jusqu'à 22 nœuds. Il est doté de 1 000 prises reefers.

Par ailleurs, Eastern Pacific Shipping a commandé au sud-coréen Hyundai Mipo trois transporteurs de GPL à double carburant qui seront affrétés à long terme par le géant énergétique norvégien Equinor. Ils sont attendus pour 2022. La société singapourienne exploite onze transporteurs de gaz, dont huit navires de taille moyenne fonctionnant au GPL.

La rédaction