L’armateur allemand, basé à Hambourg, a mis ses commande de six mégamax de 23 000 EVP en suspens dans un contexte d’effondrement de la demande de transport par conteneurs.

« Nous aurons besoin des grands navires tôt ou tard, mais personne ne doit s'attendre à une telle commande dans les semaines à venir », a déclaré Rolf Habben, qui met donc en sommeil une commande de six mégamax. Il était sur le point le rejoindre le club des compagnies ayant opté pour les 23 000 EVP, composé de MSC, CMA CGM et HMM.

Hapag-Lloyd est le cinquième plus grand transporteur maritime de conteneurs avec 1,7 MEVP de capacités conteneurisées. Il n'a actuellement aucun navire en commande.

La rédaction