Le nouveau service sera opéré avec cinq navires, dont le Maersk Kowloon de 7 831 EVP. ©Fleetmoon

 

Le nouveau VSA remplacera l’actuel accord entre Maersk et CMA CGM, offrant deux rotations hebdomadaires entre l'Europe du Nord et la Méditerranée orientale. Le nouveau service affiche un transit time de cinq semaines et sera opéré par cinq navires de 7 500 EVP.

Les compagnies intra-européennes Sealand Europe & Med (Maersk) et Diamond Line (Cosco) et Hapag-Lloyd ont conclu un nouvel accord de partage de navires sur route reliant l'Europe du Nord et la Turquie. Ce nouvel accord remplacera le VSA existant entre Maersk et CMA CGM, qui assurait deux services hebdomadaires couvrant le commerce entre l'Europe du Nord et la Méditerranée orientale, à savoir le service SLC Aegean/FEMEX, orienté vers la Grèce et la Turquie et le service SLA Levant Sea/NC Levant, orienté vers le Proche-Orient.

 Cosco/OOCL et Hapag-Lloyd ont déjà annoncé la mise à niveau de leur boucle commune actuelle Europe du Nord-Turquie NET/EMX, auquel se subsituera le nouvel accord, Sealand fournissant les navires. Le nouveau service opérera, à compter du 13 janvier, la rotation en cinq semaines avec cinq navires de 7 500 EVP. Il desservira Felixstowe, Hambourg, Bremerhaven, Anvers, le Pirée, Istanbul-Yilport (Gebze), Istanbul-Ambarli (Kumport), Gemlik (Gemport), Izmir-Aliaga (APMT), Valencia, Felixstowe. Les escales à Rotterdam, Marsaxlokk (Malte) et Tanger Med (vers le nord) disparaissent.

CMA CGM contraint à réorganiser son offre Europe du Nord-Turquie-Est Med

Sealand E&M a également annoncé des changements à partir de début janvier pour son service Europe du Nord - Méditerranée orientale SLB Mer du Nord, qui redeviendra une opération 100 % Sealand Maersk. Wilhelmshaven et Hambourg seront ajoutés à la rotation en Europe du Nord, tandis que Mersin remplacera Iskenderun en Méditerranée orientale. Il assure actuellement une rotation en cinq semaines avec cinq navires de 4 504 evp faisant escale à Felixstowe, Rotterdam, Bremerhaven, Anvers, Limassol, Ashdod, Alexandria (AICT), Haifa, Port Saïd Est, Iskenderun, Felixstowe.

Le nouvel accord contraint CMA CGM à réorganiser son offre Europe du Nord-Turquie-Est Med. Le transporteur français est censé préparer le lancement d'un service autonome à destination/au départ des ports de Turquie, du Liban et d'Égypte.

La rédaction