Le producteur de gaz russe Novatek envisagerait de signer des contrats avec deux chantiers navals pour leur commander dix nouveaux méthaniers classés glace pour ses projets de liquéfaction prévus dans l’Arctique.

Selon le média TradeWinds, le géant russe du gaz, partie prenante en tant qu’actionnaire principal des deux grands projets d’exploitation des gisements de gaz dans l’Arctique, Yamal LNG et Arctic LNG 2, s’apprêterait à passer commande de dix autres méthaniers de classe glace. Ces navires devraient aussi servir dans la perspective où Novatek obtiendrait la décision finale d’investissement de son projet Obsky LNG (4,8 Mt/an), également prévu dans la péninsule de Yamal.

Selon le média, la commande devrait être départagée entre le sud-coréen DSME (Daewoo shipbuilding & marine engineering) et le chinois Hudong Zhonghua Shipbuilding, à raison de 5 unités chacun. Les livraisons seraient attendues en 2023, date à laquelle doit démarrer le projet Arctic LNG 2, dont tous les financements ont été ficelés en fin d’année dernière.

La rédaction

Arctic LNG 2 : Après la Chine, le Japon investit dans le projet russe

Artic LNG 2, financement bouclé 

Les 15 méthaniers du projet Yamal LNG, désormais opérationnels 

GNL : les trains démarrent à l’heure