Des trois grandes alliances maritimes, Ocean Alliance, à laquelle appartiennent CMA CGM et Cosco, est dans la position la plus inconfortable du point de vue de l’offre par rapport à une demande de fret faible et exposée au risque d’une nouvelle vague épidémique​. Le déploiement de 57 navires supplémentaires totalisant plus d’1 MEVP ne sera pas une sinécure pour les quatre partenaires, dont deux attendent des mastodontes de plus de 23 000 EVP.

L’offre et la demande sont en passe de s’équilibrer avec un carnet de commandes tombé à un niveau historiquement bas et un envoi à la casse qui a repris de la vigueur. Pour autant, l'introduction de tous les nouveaux bâtiments ne va pas de soi. Le carnet de commandes de porte-conteneurs, considéré en pourcentage de la flotte mondiale, a en effet atteint en juillet son creux historique. Selon les données d'Alphaliner, le ratio carnet de commandes/flotte n'est plus que de 9,4 %, soit 2,21 MEVP.

La mise au rebut de porte-conteneurs a établi dans le même temps un autre record en concernant 41 unités, avec 52 800 EVP. Au cours des sept premiers mois de l'année, 152 800 EVP ont été démantelés, soit une augmentation de 26,3 % par rapport à la même période de l'année dernière, selon les données publiées par l’association internationale des armateurs et propriétaires de flotte, le Bimco.

Le carnet de commandes des porte-conteneurs au plus bas en juillet

Ocean Alliance en surpoids

Pour autant, les méga commandes de CMA CGM avec ses neuf navires de 23 112 EVP au GNL, contractées auprès du géant chinois de la construction navale CSSC en septembre 2017, et celles de la sud-coréenne HMM de douze navires de 23 900 EVP passées aux constructeurs sud-coréens SHI et DSME en septembre 2018, viennent contrarier l’ordre nouvellement établi. Il s’avère que les deux transporteurs ayant les plus gros carnets de commandes appartiennent à la même alliance, Ocean : CMA CGM et Evergreen.

La société taïwanaise avait confirmé il y a un peu moins d’un an la construction de dix mégamax (23 800 EVP) qu’elle a ventilés auprès du sud-coréen SHI et des chinois Jiangnan Shipyard et Hudong Zhonghua Shipbuilding. Les dix unités, attendues entre novembre 2021 et mai 2022, doivent être déployées sur des routes entre l’Europe et la côte ouest-américaine. À horizon plus lointain, OOCL prendra en outre livraison de cinq megamax 24 en 2023.

Le démantèlement de porte-conteneurs atteint un pic en juillet

2M moins contraint par ses capacités

Or l’alliance détient déjà une part de marché de 39,5 % sur le transpacifique et de 38,7 % sur le trafic Asie-Europe. Le déploiement de 57 navires supplémentaires d'une capacité moyenne de 14 500 EVP (représentant plus d’1 MEVP) innonde le marché, alors que les prévisions concernant la demande restent ternes.

« CMA CGM et Cosco/OOCL ont chacun la possibilité de livrer à nouveau environ 15 porte-conteneurs affrétés d'une capacité de 8 000 à 10 000 EVP d'ici à la fin 2021 », indique Alphaliner. Le spécialiste des lignes régulères juge la situation de 2M, consortium entre les deux leaders mondiaux Maersk et MSC, plus confortable. Le premier n'a aucune commande en cours et le second attend « seulement » cinq autres navires de 24 000 EVP, sisterships de la série initiée par le MSC Mina de 23 656 EVP livré en 2019. La flotte de 2M comptera 67 monstres d'ici août 2021, les deux partenaires exploitant actuellement 31 navires de plus de 18 000 EVP.

THE Alliance, mi-figue mi-raisin

Si seuls deux membres de THE Alliance ont commandé des navires de plus de 10 000 EVP – Hapag-Lloyd et ONE ont remis à plus tard leurs projets d’acquisitions de six unités de 23 000 EVP pour laisser passer la tempête économique –, les deux autres partenaires, Yang Ming et HMM, ont actuellement 24 navires en construction. HMM doit encore réceptionner trois unités de 24 000 EVP qu’il exploitera pour le trafic Asie-Europe du Nord et huit de 15 000 EVP, attendus au cours du premier semestre 2021 pour le trafic transpacifique. « Il est à noter que HMM a récemment qualifié ces porte-conteneurs de navires de 16 000 EVP », relève, perfide, Alphaliner. Yang Ming doit, pour sa part, mettre en service treize nouveaux bâtiments de 12 000 EVP d'ici juin 2022.

La demande de la région transpacifique échappe à tout entendement

Taux de fret record, ponctuellement

Les grands transporteurs ont bénéficié en août de taux de fret élevés sur les deux plus grands trafics Est-Ouest. Les taux au comptant entre Shanghai et la Californie ont atteint des records, à 3 406 $ fin août, selon l'indice du fret conteneurisé de Shanghai (SCFI), un phénomène que les analystes expliquent par le mécanisme habituel d’anticipation des importateurs européens et américains remplissant les stocks, cette fois dans la crainte d’une résurgence du virus.

« La livraison de 86 navires de plus de 10 000 EVP devrait exercer une pression supplémentaire sur le commerce entre l'Asie et l'Europe, car les plus gros navires devraient y être déployés. La majorité des 25 grands navires en service chez CMA CGM (447 000 EVP au total) lui sont destinés », indique Alphaliner.

THE Alliance : la guerre des boucles mégamax

CMA CGM, soif d’EVP

Le transporteur français, qui devrait prendre livraison à partir de septembre des premières unités de ses neufs mastodontes de 23 112 EVP au GNL, a prévu de les exploiter sur son service phare FAL1 (Far East-North Europe), alias NEU4 de Ocean Alliance, où ils seront rejoints par trois navires de 20 954 EVP construits en 2018 et équipés de scrubbers.

L’armateur prévoit également de mettre sa ligne FAL3 / NEU5 à l'échelle de 17 500 EVP en y plaçant quatre unités de 16 000 à 17 850 EVP, libérées par l’arrivée de ses géants au GNL.

Quant aux onze nouvelles unités au GNL de 15 000 EVP attendues d'ici juillet 2022, elles devraient rejoindre le trade Asie-Méditerranée pour remplacer les 11 000 EVP du service MEX1/MED, considère Alphaliner, sachant que l’armateur français a aussi cinq autres navires de 15 000 EVP en cours de construction, ceux-ci équipés de scrubbers.

In fine, le nombre de navires de 24 000 EVP de la flotte d’Ocean Alliance passera de 42 actuellement à 66 d'ici août 2023...

Adeline Descamps