Le spécialiste du transport à courte distance en Europe du Nord a lancé un nouveau service hebdomadaire entre Rotterdam, Anvers et Saint-Pétersbourg.

Le nouveau service est la troisième liaison Benelux-Russie pour Unifeeder. Il vient s'ajouter à la boucle E de la Baltique entre le Benelux et la Finlande et à la boucle A exploitée par CMA CGM. Il est assuré par deux feeders de 1 000 EVP et est axé sur les fruits. Il se substitue à un service exploité jusqu'au mois dernier par Sealand Europe & Med (le transporteur intra-européen de Maersk) avec les sisterships de 2 592 EVP, Maersk Niteroi et Maersk Nijmegen, entre Bremerhaven, Anvers (New Fruit Wharf belge) et Saint-Pétersbourg (Petrolesport). 

Le nouveau service fait escale à Anvers au New Fruit Wharf belge et au Noordzee Terminal de PSA, deux terminaux utilisés par Maersk pour ses propres services (à l'exclusion des boucles Est-Ouest 2M). Maersk utilise les créneaux d’Unifeeder entre Anvers et Petrolesport à Saint-Pétersbourg, mais les deux navires d’Unifeeder font également escale aux terminaux FCT et A4 de Saint-Pétersbourg.

La rédaction